Consultez
spacer spacer spacer spacer spacer spacer spacer spacer spacer

RSS feed

Abonnez-vous aux alertes électronique de l'ISU
MAP
RSS
A -  A+
RSS
RSS
Langue
Accueil
Éducation
Alphabétisme
Science, technologie et innovation
Listes
Une perspective mondiale dans le domaine des sciences, des technologies et de l'innovation
Monitoring Research and Development (R&D)
Mesurer la Recherche et le Développement
Tracking the Careers of Doctorate Holders
Suivi des carrières des titulaires de Doctorats
Mesurer l'innovation
Mesures de l'Innovation
New data collection on innovation
Nouvelle collecte de données sur l'Innovation
New data on experimental development
Nouvelles données sur le développement expérimental
Les femmes et la science
Les femmes et la science
Launch of the 2012 Survey on Research and Experimental Development
Lancement de l’enquête 2012 sur la recherche et le développement expérimental
Results from a Pilot Survey of Innovation Statistics
Les résultats de l'enquête pilote sur l’innovation
Results of the 2012 R&D Survey
Résultats de l'Enquête 2012 sur la R-D
google42e26b243e58dd94.html
Women in Science
Frequently Asked Questions
women-in-science-leaky-pipeline-data-vizSP.aspx
Femmes et la science
Conducting R&D Surveys
Research and development
recherche et développement
Innovation Data Release
Innovation
La conduite des enquêtes sur la R-D
Innovation Survey Results
STI in the post-2015 development agenda
Survey on Innovation Statistics
Enquête biennale sur les statistiques de l’innovation
Women in Science
Femmes et sciences
R&D Survey Results
E-Atlas of Research and Experimental Development
UNESCO Science Report 2015
La recherche et le développement expérimental
eAtlas de l’UNESCO sur la recherche et le développement expérimental
Global leaders and emerging players in R&D
Leaders mondiaux et acteurs émergents
Les femmes sont absentes des rangs de l’enseignement supérieur et de la recherche
Culture
Communication et information
À Propos de l'ISU
Questionnaires de l'ISU
Bibliothèque de documents
Institut de statistique de l'UNESCO: UNESCO Institute for Statistics
Plan du site
Site map
Capacités statistiques
About UIS FR
Fiches d'information
Centre de données
PerformanceTest
PerformanceTest2
PerformanceTest3
Visualization Gallery
Contact
ContactFR
Temp
Flux RSS
Page de redirection Glossaire EN
Glossaire
Page de reddirection Data Centre EN
Page de reddirection Data Centre FR
Conditions d'utilisation
Terms and Conditions
UNESCO Institute for Statistics data release calendar
Calendrier de diffusion des données
Glossaire
scrollerlinks
Interactive Data tools
Mises à jour et révisions du Centre de données de l’ISU
Updates and revisions of the UIS Data Centre
gender_educ_test
Accueil > Science, technologie et innovation > Femmes et la science Accueil

 Femmes et la science 

Explorer les données pour plusieurs pays du monde

 

Au niveau mondiale, seulement 28 % des chercheurs sont des femmes. Bien que les femmes soient de plus en plus nombreuses à s’inscrire à l’université, un grand nombre d’entre elles sont exclues des plus hauts niveaux qui leur permettraient de faire carrière dans la recherche. Cependant, une analyse des données plus approfondie révèle quelques exceptions surprenantes. Par exemple, en Bolivie, les femmes représentent 63 % des chercheurs, contre 26 % en France et 13 % en Éthiopie.

 

Les femmes et la science – un outil interactif – présente les dernières données disponibles sur les pays, quel que soit leur niveau de développement. Conçu par ISU, l’outil permet d’explorer et de visualiser les écarts qui se creusent entre les sexes pendant le cursus censé conduire à une carrière dans la recherche, de la décision d’obtenir un diplôme de doctorat aux domaines des sciences dans lesquels les femmes s’investissent en passant par les secteurs dans lesquels elles travaillent.

 

UNESCO - Women In Science Interactive

 

En Suède, par exemple, les femmes constituent la majorité (61 %) des étudiants inscrits en licence, mais leur nombre décroît au fil de leur progression dans l’enseignement supérieur : elles ne représentent en effet que 49 % des étudiants en doctorat et que 37 % des chercheurs. L’outil interactif révèle que cette tendance existe dans toutes les régions et met en lumière les difficultés auxquelles nombre de femmes sont confrontées lorsqu’elles essayent de réconcilier leurs ambitions de carrière et leurs responsabilités familiales.

 

Par ailleurs, les femmes chercheurs ont tendance à travailler dans la sphère universitaire et gouvernementale alors que les hommes dominent le secteur privé qui offre de meilleurs salaires et davantage d’opportunités. C’est également le cas dans les pays où les femmes chercheurs sont relativement nombreuses. En Argentine, par exemple, 53 % des chercheurs sont des femmes. Cependant, elles ne représentent que 29 % des chercheurs recrutés dans le secteur privé.

 

L’outil interactif démontre également de façon éclatante à quel point il est important d’encourager les filles à étudier les mathématiques et les sciences dès leur plus jeune âge. Dans toutes les régions, les femmes chercheurs restent minoritaires dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM). En République de Corée, par exemple, seulement 18 % des chercheurs sont des femmes et elles représentent à peine 10 % des chercheurs recrutés dans les domaines de l’ingénierie et de la technologie.

 

En révélant ces tendances dans différentes régions et pays du monde, l’outil interactif propose un point de vue unique sur le Journée internationale de la femme (8 mars). Il est particulièrement utile à tous ceux qui s’intéressent à l’écart entre les sexes dans la recherche au plan mondial, notamment dans les domaines STEM. Disponible en anglais, en espagnol et en français, il peut aisément être intégré à votre site Web, blogue ou site de réseau social.

 

Il convient de souligner que cet outil présente des données internationalement comparables produites par l’Institut. Cela signifie que les indicateurs peuvent être précisément comparés entre les pays, en dépit de contextes très différents pour ce qui concerne les femmes et la science. Cependant, compte tenu de différences méthodologiques, il manque des données pour des pays tels que les Etats-Unis et le Canada. Par ailleurs, il manque aussi des données pour certains pays qui n’ont pas les ressources suffisantes pour collecter ou faire état de données relatives à la recherche et au développement.

 

De nouveaux indicateurs sont en cours d’élaboration pour contribuer à l’élimination des disparités dans les STEM

 

L’ISU élabore une série de nouveaux indicateurs sur les dynamiques qui façonnent les décisions des femmes de faire carrière dans les STEM – des parcours éducatifs aux facteurs sociaux, tels que la fondation d’une famille ou l’environnement de travail. Les données seront ensuite utilisées comme éléments de base pour mieux cibler les politiques aux niveaux national, régional et mondial grâce à un nouveau projet, dénommé SAGA (STEM et promotion des femmes), financé par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (ASDI).

 

Ressources supplémentaires :

 17/11/2015

 
Passer au contenu principal